Nos actualites

Voir toutes les actualités 
09mar.2017

Registre des stupéfiants, que prévoit GmVet?

A partir du 24 avril Prochain, la ketamine rejoint la liste des stupéfiants (Arrêté ministériel du 19/01/2017, publié au JO du 26/01/2017). Cet arrêté porte à 13 le nombre de médicaments vétérinaires pour lesquels les praticiens vont devoir appliquer la réglementation de gestion des produits stupéfiants.

Quelles sont vos obligations quand vous utilisez des produits stupéfiants?  Vous devez  tenir à jour un registre stupéfiants avec entre autres les spécificités suivantes :

  • Conservation pendant 10 ans tout en restant accessible, consultable et exploitable pendant toute cette période,
  • Possibilité de le conserver au format papier (sans rature ni surcharge) ou informatique à condition toutefois qu'il soit impossible de modifier les données après enregistrement,
  • Balance mensuelle obligatoire avec identification des entrées  et des sorties (quantités administrées par les vétérinaires avec unité d'administration utilisée ou destruction du produits)

Ce que fait déjà GmVet :

GmVet via son registre de délivrance permet actuellement d'éditer pour chaque produit stupéfiant le registre d'administration. Ce registre n'est pas falsifiable : on ne peut pas supprimer une ligne, on peut juste la barrer avec un commentaire.

Concernant les entrées et les sorties,GmVet permet actuellement de tracer les entrées des produits classés stupéfiant via la gestion de stock.

Ce que GmVet fera bientôt  : vous proposer un registre de stupéfiants complet

GmVet, pour la gestion de cette catégorie de produits vétérinaires, va prochainement vous proposer une gestion complète des produits stupéfiants, conformément aux obligations règlementaires. Au même titre que le registre de délivrance déja présent dans votre logiciel, vous allez prochainement voir apparaitre dans l'Univers Gestion un registre des stupéfiants dans lequel seront enregistrées toutes les administrations de substances appartenant à cette catégorie. Toute injection en hospitalisation ou en consultation sera bien à l'origine d'une prescription automatique et d'un enregistrement dans le registre de délivrance. Ce registre vous permettra également d'éditer la balance mensuelle pour signature et conservation.